quelque mahler

Publié le par ALFRED BRA

La vie nous réserve parfois des surprises. Pas toujours bonnes. Il faut faire avec, gérer au mieux. On essaie. Après une longue absence (certes interrompue subrepticement pour une courte page de publicité), je reviens sur ce blog. Par la musique. Avec l'une des pages que je préfère. Et qui, peut-être, correspond à la situation présente. La musique y est extrêmement triste mais à la fois pleine d'émotion, belle et peut-être malgré tout apaisante. Il y a de la tension, intense, mais aussi une espèce de sérénité. Du grand Mahler... Il s'agit d'un extrait de l'Adagietto de sa Cinquième Symphonie, ici offert par Christoph Eschenbach et l'orchestre de Philadelphie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article